DANOPOL DW HS 1.2 BIO

Membrane synthétique à base de PVC plastifié.
Variations du produit:
Étanchéité à l’eau
Partager
DANOPOL DW HS 1.2 BIO est une membrane synthétique à base de PVC plastifié bleu clair, fabriquée moyennant un procédé de calandrage et renforcée avec une armature en maille de fibre polyester pour l'étanchéité des réservoirs d'eau, incorpore des biocides dans sa formulation pour prévenir la formation d'algues, de champignons et de tout autre type d'organisme nuisible à l'homme. Cette membrane est résistante aux intempéries et aux rayons ultra-violets.

Domaines d'application

  • Étanchéité des réservoirs d’eau potable (adaptés à une utilisation en extérieur) conformément au RÈGLEMENT (UE) no 10/2011 de la commission du 14 janvier 2011 sur les matières plastiques et objets destinés à entrer en contact avec les denrées alimentaires.

Avantages et bénéfices

  • Bonne absorption des mouvements structurels.
  • Haute résistance à la traction.
  • Haute résistance au poinçonnage.
  • Grande élasticité.
  • Grande stabilité dimensionnelle.
  • Grande résistance aux intempéries.
  • Grande résistance à la déchirure.
  • Feuille adaptée au contact avec les aliments et l’eau potable, certifiée par des tests et grâce à l’utilisation de matières premières vierges, sans recyclage.
  • Très bonne résistance aux microorganismes, à la putréfaction, aux chocs mécaniques, au vieillissement naturel et au gonflement.
  • Permet de s’adapter à tout type de géométrie.
  • Résistant aux UV.

Mode d'emploi

    Préparation du substrat: 
  • La surface de la base de soutien doivent être durables, uniforme, lisse, être propre, sec et exempt de corps étrangers.
  • Comme une couche de séparation ou de géotextiles polyester de protection sont utilisés, le type Danofelt PY 300 ou plus
    Placement couche d’imperméabilisation: 
  • La jonction entre les plaques, donnera de bons résultats avec soudés air chaud thermoplastique à souder, ou en utilisant un agent chimique THF (tétrahydrofurane).

Indications et recommandations importantes

  • L’élément de fixation doit être adapté au matériau dont est constitué le support. La résistance à la traction de l’élément de fixation au support résistant sera vérifiée pour garantir une fixation mécanique correcte. Les éléments de fixation doivent supporter une charge de traction admissible supérieure à 600 N par point d’ancrage. La membrane étant l’élément le plus externe du système d’étanchéité, sa stabilité face à la pression dynamique du vent doit être calculée en fonction de la forme du bâtiment, de sa hauteur au sol, de sa situation topographique et de la zone spécifique de toiture.
  • Dans le cas particulier de l’étanchéité des réservoirs d’eau potable, la durabilité estimée de la feuille d’étanchéité sera conditionnée, à tout moment, par le bon entretien de l’eau par l’utilisateur final.
  • En cas de réhabilitation il sera nécessaire de tenir compte des incompatibilités chimiques avec d'anciennes étanchéités à base de bitume modifié ou d'asphalte, pouvant nécessiter la suppression totale ou la mise en oeuvre de couches de séparation appropriées (géotextiles, des couches de mortier, le film polyéthylène, etc ...). S'assurer de la compatibilité chimique du PVC WALWAY avec d’autres matériaux.
  • Il existe une gamme de produits accessoires à utiliser avec la membrane (mastic Elastydan PU 40 gris adhésif GLUE DAN PVC, profilés colaminés, angles rentrants, angles sortants, évacuations pluviales, crosses, etc.
  • La soudabilité et la qualité des soudures dépendent des conditions météorologiques (température, humidité), des conditions desoudure (température, vitesse, pression, propreté) et de l’état de la surface de la membrane (propreté, humidité). Pour cela, le réglage et la mise au point du chalumeau à air chaud sera nécessaire avant chaque reprise de chantier, assurés par essai de soudure, avec contrôle destructif par pelage manuel pour assurer un montage correct.
  • Pour éviter les incompatibilités chimiques, une couche de séparation géotextile DANOFELT PY 300 ou plus doit être placée entre cette feuille et : Produits bitumineux ou synthétiques TPO/FPO et EPDM, produits à base de polystyrène extrudé (XPS) ou expansé (EPS), PU rigide ou expansé, etc.
  • Un contrôle rigoureux des soudures doit être effectué, une fois la surface refroidie au moyen d’un poinçon. En cas de détection d’une irrégularité dans un soudage à air chaud, il doit être revu avec la même procédure décrite ci-dessus.
  • Des mesures de sécurité appropriées seront prises lors des travaux de soudure vis-à-vis des vapeurs pouvant devenir irritantes.

Manipulation, stockage et conservation

  • Le produit doit être stocké dans un endroit sec à l’abri de la pluie, du soleil, de la chaleur et des basses températures.
  • Ce produit n’est ni toxique ni inflammable.
  • Doit être conservé dans son emballage d’origine, en position horizontale et avec tous les rouleaux parallèles (jamais croisés), sur un support plat et lisse.

Avis

  • Les informations contenues dans ce document et dans tout autre conseil fourni sont données de bonne foi, sur la base des connaissances et de l'expérience actuelles de DANOSA lorsque les produits sont correctement stockés, manipulés et appliqués, dans des conditions normales et conformément aux recommandations de DANOSA. L'information s'applique uniquement à la ou aux applications et au (x) produit (s) auxquels (auxquelles) la référence est expressément faite. En cas de modification des paramètres de l'application ou en cas d'application différente, consultez le service technique DANOSA avant d'utiliser les produits DANOSA. Les informations contenues dans ce document n'exonèrent pas la responsabilité des agents du bâtiment de tester les produits pour l'application et l'utilisation prévue, ainsi que leur application correcte conformément aux réglementations légales en vigueur. Les images du produit utilisées dans nos communications sont indicatives et peuvent différer légèrement en couleur et en apparence esthétique par rapport au produit final.Les commandes sont acceptées conformément aux conditions générales de vente en vigueur.DANOSA se réserve le droit de modifier, sans préavis, les données reflétées dans cette documentation.Site Web: www.danosa.com Courriel: info@danosa.com Téléphone: +34 949 88 82 10

Présentation

  • Longueur (cm): 2000
  • Largeur (cm): 180
  • Epaisseur (mm): 1.2
  • Surface (m²): 36
  • Classe de logistique: (C) Produits habituellement en stock, disponibilité maximum 10 jours ouvrés
  • Code du produit: 210079
DANOPOL DW HS 1.2 BIO

Données techniques

Concept Valeur Norme
Allongement à la rupture longitudinal (%) > 200 -
Allongement à la rupture transversal (%) > 200 -
Densité (kg/m³) 1250 -
Stabilité dimensionnelle (sens longitudinal et transversal) < 3.0 EN 1107-2
Facteur de résistance à l'humidité 47.000 ± 30% EN 1931
Masse nominale (kg/m²) 1.5 -
Permeabilidad al vapor de agua (m) 47.000 ± 30% EN 1931
Pliabilité à basse température (ºC) < -30 EN 495-5
Réaction au feu E EN 13501-1
Résistance à la pénétration des racines PND EN 13948
Contrainte de rupture en traction longitudinal et transversal (N/5cm) >1000 EN 12311-2 Método A
Résistance à la déchirure au clou longitudinal (N) > 60 -
Résistance à la déchirure au clou sens transversal (N) > 50 -
Résistance des recouvrements (Cisaillement des recouvrements) (N/50mm) > 300 EN 12317-2
Résistance des recouvrements (Pelage du recouvrement) (N/50mm) > 40 EN 12316-2

Données techniques supplémentaires

Concept Valeur Norme
Les défauts visibles Pasa EN 1850-2
Epaisseur nominale (minimale) 1.2 (-5; +10%) EN 1849-2
Masse (kg/m²) ~ Norme EN 1849-2 -
Masse (kg/m²) 1,5 (-5%; +10%) -
Variation de l'allongement à la rupture (UV 5000 h) < 10< 10 EN 1297, EN 12311-2EN 1297, EN 12311-2
Perte de plastifiants (changement de masse à 30 jours) (%) < 4.5 EN ISO 177
Platitude (mm) < 10 EN 1848-2
Rectitude (mm) < 50 EN 1848-2

Informations sur l'environnement

Concept Valeur Norme
Post-consommation de contenu recyclé (%) NDP -
Pré-consommation de contenu recyclé (%) NDP -
Lieu de fabrication Fontanar -

Normes et certification

  • Conforme au règlement européen no 10/2011 de la commission du 14 janvier 2011 sur les matières plastiques et objets destinés à entrer en contact avec les denrées alimentaires.
  • Il est conforme au décret royal RD 140/2003 du 7 février, qui établit les critères sanitaires pour la qualité de l’eau destinée à la consommation humaine.
  • Répond aux exigences du marquage CE.
  • Ces tests ont été réalisés par un audit externe et sont régulièrement contrôlés par des autocontrôles d’usine.

Téléchargements

Retour haut de page